Take This Waltz

Take This Waltz

Deuxième film de Sarah Polley, réalisé après Loin d’elle et avant Stories We Tell dont je vous ai déjà parlé, Take This Waltz illustre bien le fait que certaines pépites sortent parfois directement en vidéo. Le film n’a pas bénéficié d’une sortie en salle en France, malgré sa présence dans quelques festivals très célèbres dont Toronto en 2011 et Tribeca en 2012.

Margot rencontre Daniel par hasard, alors qu’elle est en voyage pour son travail. Quelque chose de particulier se passe entre eux. Mais voilà, Margot est mariée avec Lou depuis 5 ans et ils semblent former un couple heureux. Alors qu’ils sont voisins, elle tente de nier l’attirance qu’elle a pour Daniel. Mais ses certitudes et ses humeurs vont la surprendre.

Michelle Williams campe avec beaucoup de délicatesse Margot. Sarah Polley, s’intéresse à nouveau à des choses de la vie et filme avec une folle tendresse le quotidien et la normalité. Cela saute aux yeux avec deux scènes. Dans la première, elle montre les corps nus de femmes d’un certain âge se nettoyant en sortant de la piscine. Malgré le temps et lé gourmandise sur leur corps, on les regarde comme la réalisatrice, avec tendresse. Dans la seconde, c’est le couple au réveil dont il s’agit, avec les gimmicks qui s’installent après plusieurs années de vie commune. Une certaine nostalgie nous envahit tout au long du film. En effet, il raconte simultanément  la routine et les papillons dans le ventre. Quelques autres détails participent à cet effet nostalgie : les bêtises que fait Margot pendant son cours d’aquagym, le manège disco, la bande son…

Sarah Polley livre un point de vue assez réaliste sur le couple, presque fataliste, mais sans nécessairement nous faire la morale sur les décisions à prendre dans la vie. Elle illustre un problème auquel on peut facilement avoir à faire face : aimer quelqu’un, être bien avec lui mais néanmoins avoir un coup de cœur pour un autre, avoir envie de nouveauté. Elle nous parle des difficultés à résoudre ces interrogations, sans nous donner de solutions idéales.

Take This Waltz parlera à beaucoup de monde car il aborde un sujet universel, la difficulté de rester en couple quand le monde n’est que tentation et dans une époque où l’on est perpétuellement désireux de nouvelles sensations.

3 / 5