VAL, portrait étrange et touchant d'un Val Kilmer nostalgique

VAL, portrait étrange et touchant d'un Val Kilmer nostalgique

On connaît la trajectoire de Val Kilmer, acteur star des années 80 et 90, devenu Batman, pilote pour l’US Air Force notamment. Si sa carrière n’a pas réussi à se renouveler à partir des années 2000 (avec quelques apparitions remarquées dans ENTOURAGE), l’aura du comédien suffit à conserver sa côte auprès des fans – malgré des choix hasardeux qui n’auront pas toujours été récompensé.

Diagnostiqué puis guéri d’un cancer voici quelques années, ce portrait d’un comédien particulier s’ouvre sur une possibilité infinie. Très tôt, il a en effet commencé à filmer sa vie, documenter son quotidien. Entre son adolescence avec ses frères, la disparition tragique de l’un d’entre eux, son école de théâtre à New-York, ses premiers rôles.. « Val » a tout filmé, ou presque – non sans évoquer ce double fantôme de lui-même, sa version sur cassettes dont des cartons entiers restent inexplorés. Le documentaire s’empare de cette matière faramineuse, entre quelques extraits de talk show ou de ses films (TOP GUN, WILLOW, BATMAN..). On y retrouve ses camarades de jeu, au fil des années et des tournages.

C’est un portrait fascinant mais difficile (où y voir de l’objectivité, oubliant certains passages…), qui n’ignore pas l’émotion de voir un acteur vieilli, entouré de sa famille, qui malgré tout continue de créer, de vivre. Une façon en images de continuer son chemin, à un moment charnière : celui de la convalescence. Avec son mélange d’humour et d’humeurs, on redécouvre un personnage finalement assez touchant. Et qu’on aimerait revoir malgré tout. Peut être dans TOP GUN 2 ?

3,5 / 5