[Test SteelBook] The Equalizer

[Test SteelBook] The Equalizer

Denzel Washington semble éternel. Il est revenu en 2014 avec THE EQUALIZER, décrit comme un film de vrai super-héros ; pas celui en collant moulant volant au-dessus des grattes ciels, mais plutôt le voisin mystérieux capable de vous aider à vous sortir d’un mauvais pas. C’est le rôle qu’il incarne ici, exterminant plusieurs dizaines de membres d’une pègre russe pour sauver une jeune fille en détresse.

Réalisé par Antoine Fuqua, qui a accompagné Denzel Washington sur plusieurs films (dont TRAINING DAY), THE EQUALIZER est un polar urbain, soigné qui évite la surenchère pour proposer un règlement de compte plus ou moins justifié où le héros, à défaut de vouloir utiliser des armes à feu, s’empare des objets du quotidien pour accomplir sa mission. Vous ne verrez plus les magasins de bricolage ou les tire-bouchon de la même façon. Avec un excellent comédien en première ligne, dont le calme apparent cache tout un arsenal de jeu (et un charisme nécessaire), nous sommes ici devant l’une des rares bonnes surprises d’action (avec JOHN WICK) de ces dernières années.

theEqualizer_dvd

La version vidéo du film (combo DVD/Blu-ray/Ultraviolet pour avoir le film disponible sur tous supports) propose de nombreux bonus, chose appréciable pour décrypter l’histoire du film, devant et derrière la caméra. Evidemment les interviews sont très classiques, rien ne dépasse de la promotion mais il y a à côté de quoi comprendre la façon dont certains producteurs, scénaristes, réalisateurs et comédiens arrivent à construire ensemble un long métrage, morceau par morceau (de 5 à 7 minutes chacun) :

Denzel Washington, un autre type de superhéros : le choix du rôle principal est toujours déterminant, et ici celui de Denzel Washington nous est expliqué par les producteurs.

La vision Equalizer, Antoine Fuqua : réalisateur expérimenté, Fuqua a amené une vision hyper réaliste au film. Ses comédiens reviennent sur sa façon de les diriger.

Dans les coulisses de The Equalizer : plus classique, un making of nous présentant la genèse du film.

Une armée d’un homme, s’entraîner et combattre : retour sur les techniques de combat et l’entraînement des comédiens avant le tournage.

Home Mart : Se défendre un boulon à la fois : fausse publicité vous présentant le magasin où travaille McCall, et les avantages du lieu (même face à une armée de mafieux).

Les Enfants de la nuit : Chloë Grace Moretz a rencontré l’association du même nom, aux Etats-Unis, qui aident les jeunes femmes tombées dans la prostitution à s’en sortir. Cette vidéo fait un focus sur cela et la jeune comédienne.

Plus original, le Mode vengeance pour regarder le film à travers les yeux de Robert McCall avec Denzel Washington et le réalisateur, Antoine Fuqua, les deux commentant le film sujet par sujet durant 2h35 (soit le film, plus les quelques moments où ils racontent leur aventure commune).

4 / 5