Curtis Harding @ La Cigale, 6 mars 2022

Curtis Harding @ La Cigale, 6 mars 2022

Le soulman américain Curtis Harding soigne son déconfinement musical : après nous avoir gratifié de l’excellent album If Words Where Flowers, c’est avec une tournée intense qu’il partait à la rencontre de son public, dont notamment cette date du 6 mars dans la salle parisienne « si petite et si grande à la fois » de La Cigale.

Après une première partie ayant la tâche ingrate de faire patienter (beaucoup) sans endormir la foule — un pari pas toujours gagné du côté des balcons — Harding arrivait pour en découdre. Mais pas trop vite : malgré un début prometteur enchaînant If Words Where Flowers avec l’excellent Welcome To My World, l’artiste restait distant durant les premières minutes de son show.

Ce ne fut heureusement que temporaire. Et à mesure que les morceaux s’égrenaient, les sourires s’affichaient sur le visage du chanteur aussi bien que dans la salle (démasquée, quasi-unanimement, comme pour célébrer une époque). Sur scène, Curtis Harding a pour lui un coffre remarquable, un déhanché prodigieux, un style indéniable. Mais il est aussi (surtout) incroyablement épaulé par ses musiciens, avec sur son côté gauche deux co-stars de la performance : un guitariste solaire (Tyler Morris, sosie chauve de Ryan Gosling) et un clavieriste-saxophoniste-flûtiste habité (Jeremy Gill, encore un sosie de Jean-Michel Blanquer, pardon d’avoir glissé cette remarque). Résultat : un passage de relais évident à chaque chanson, où le public pouvait poser ses yeux ailleurs que sur le chanteur pour profiter encore plus du spectacle.

Sur le « livrable » Curtis Harding a su également assurer alors que les doutes étaient permis concernant la durée du set. Mais avec une heure quinze de show conclu par un flamboyant Need Your Love, avant un léger rappel (As I Am) le public pouvait repartir convaincu d’avoir fait le bon choix une veille de rentrée.

Avant que l’impressionnante tournée de Curtis Harding ne se termine, il reste une dernière date en France : le mardi 22 mars à Besançon.

Vous pouvez réagir à cet article sur notre Twitter ou notre Instagram.